CONFÉRENCE -

Comme en passant

 

Il suffit que tu ouvres les yeux
pour que je découvre mon visage 

que tu t’avances
pour que j’espère
comme en ma langue maternelle
ta voix infatigable 

 

 

 

Parle, parle avant la fin du jour
malgré la crainte de trop dire 

parle ou du moins dissipe un peu
le secret qui me tient à distance 

puis nous irons d’un même pas
là où s’allongent les ombres 

l’or de ta bouche pourrait
tenir lieu d’huile et de lampe

 

 

 

Déjà, murmurais-tu
Et l’on ne distinguait plus les feuilles des tuiles 

Restait un parfum
ton souffle
longtemps tiède 

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés. Pas encore abonné(e) ?
© Meet Gavern - Free Joomla! 3.0 Template 2019