Métopes (2)

Nekuïa ou la voûte.

Chambre des morts
Sans tombe ni tache ni souillure
Divins

Chambre des âmes
Vigilantes sur leur iconostase
Elles montrent combien elles savent endurer, partager

Chambre des dormeurs
Plus profonde leur respiration dans le sommeil
Aussi loin que de leur gré ou non les porte la vie



Aulis.

Maintenant elle contemple de haut la baie, là
Où de tout temps mouillaient les vaisseaux

Lumineux paysage de la Grèce centrale au-delà des Œnousses
La ville des Chalcidiens sur la droite et au loin sur la gauche
Le suave rivage de l’Eubée qui s’étire
 Un vent soudain traverse le corps
Les détroits, une biche fugitive galope vers l’Orient
Sa course ondoyante levant un vent favorable
Signe du salut promis à la flotte.
La jeune enfant.

Désormais la mère maudit les hommes présents
avec elle
Aux noces du sacrifice et dans leur calme si soudain
Les dieux de l’Olympe 

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés. Pas encore abonné(e) ?