LYRISME ET DISSONANCE (IV)

 

 

« Si le philosophe est un maître à penser, le musicien
est un maître à aimer. »

Paul Tortelier, violoncelliste et musicien.

 

*

Après tout le mal que l’on a dit d’elle, il faudrait savoir
rendre hommage à la page blanche.

Silence !

*

Renoncer au subjonctif passé, quand ce n’est pas à l’entier
du subjonctif, c’est renoncer à certaines touches du clavier
de la langue, bientôt à toute une gamme d’expression.

Le tableau des verbes ne devrait pas être système figé,
mais palette de couleurs et de nuances disponibles.

*

S’il se sent parfois plus léger, détendu quelque peu ou
comme soulagé d’avoir pu exprimer sa pensée, une
réflexion ou une opinion, il se sent au contraire aggravé,
enrichi, parfois même provisoirement accompli, d’avoir
su suggérer une émotion.

*

La plus haute poésie comme la plus haute musique se
dispensent de toute intrigue, de toute anecdote.

*

— Vous continuez à écrire ?

— Et vous, vous continuez à respirer ?

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés. Pas encore abonné(e) ?