SAISONS, ENCORE, TOUJOURS

 

Petite ombre inattendue que fait notre corps
quand nous allons sous la lune pleine,
un soir d’hiver.
Nous avons ainsi parfois, de brèves,
tristes, et très douces compagnes.

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés. Pas encore abonné(e) ?