La Pipe qui prie & fume

La Pipe qui prie & fume de Maurice Chappaz

Avec 26 monotypes de Pierre-Yves Gabioud

33.00 €

Un volume de 200 pages avec jaquette en Fabriano Roma, de format 15 x 20,5 cm, accompagné de 26 monotypes de Pierre-Yves Gabioud  imprimé au plomb monotype sur les presses typographiques de l’Imprimerie nationale à Paris, sur papier vergé ivoire Zerkall-Bütten sans chlore, 85 g.

Dernier livre du poète et vigneron suisse, né en 1916, d’une souveraine liberté de style et de pensée : méditation sur les paysages et l’allure du temps où nous sommes, aux confins de l’âge. "C’est tel ou tel amour qui nous juge. Et nous emporte". Quel monde choisissons-nous ?

Durant l’été 2003, Maurice Chappaz se retire aux Vernys, son chalet sans route d’une haute vallée valaisanne. Il y médite au gré des heures, sur ce qu’il voit et sur ce qu’il ressent du monde qui vient, au bout de l’âge. Chaque élément concret (la brume qui passe sur une forêt de mélèzes, la visite d’un renard, les pentes et les dévalées où cueillir champignons ou framboises) invite dans sa matière même à la pensée de l’existence. Qu’est-ce qui tient ? « Le bonheur passe comme un coup de faux » : et cependant il demeure, pour peu qu’on accepte d’être écrit par les lieux et par le temps ; l’esprit et les choses se traversent et s’échangent : « Cueilli quelques agarics blancs aux dessous de soie rose : nous mendions notre pitance aux prés. Entre pluie ou bruine, je m’attends moi-même (…) tandis que je mordille dans l’au-delà ».
Pierre-Yves Gabioud, peintre et graveur vivant dans le val Ferret, a accompagné les 26 journées de cette méditation par 26 monotypes reproduits dans l’édition.

 

Tirage à 1500 exemplaires

Tirage à 1500 exemplaires après tirage de tête de 30 exemplaires  accompagnés d’un manuscrit et d’un monotype originaux, et signés par l’auteur et l’artiste.
Tirage de Pascal Bonneau sur Japon 54 g.

 


Les Éditions de la Revue Conférence, nouvellement fondées après quinze ans d’existence de la revue  proprement dite, ont tenu à ce que le premier volume paraissant sous leur nom soit La Pipe qui prie &  fume : manière d’hommage à un auteur qu’elles tiennent pour l’écrivain majeur des cinquante  dernières années en langue française.