REVUE CONFÉRENCE -

FIGURES ET PAYSAGES

 

YVES_NOBLET_001

YVES_NOBLET_002

YVES_NOBLET_003

YVES_NOBLET_004

YVES_NOBLET_005

YVES_NOBLET_006

YVES_NOBLET_007

Le creusement du temps.
Le profond sillon du ru traverse le vallon en de multiples
coudes. L’eau ravine perpétuellement ses pans coupés
— terre gravée —, la lame brillante ouvre le sol à la lumière ;
les gypses, les marnes dessinent les couches successives de ses
hauts flancs.
Les estampes (à la pointe sèche) s’attachent à exprimer
le travail de la nature, le vide, l’entaille de cette coupe — et
la relation au regard, au pas, au déplacement du corps au
bas des pentes.



YVES_NOBLET_008

YVES_NOBLET_009

YVES_NOBLET_010

YVES_NOBLET_011

YVES_NOBLET_012

YVES_NOBLET_013

YVES_NOBLET_014

YVES_NOBLET_015

YVES_NOBLET_016

YVES_NOBLET_017

« …pour l’heure présente, je continue à chercher
l’expression de ces sensations confuses que nous apportons
en naissant… »
Paul Cézanne, Lettre à Joachim Gasquet.

YVES_NOBLET_018

YVES_NOBLET_019

YVES_NOBLET_020

YVES_NOBLET_021

© Meet Gavern - Free Joomla! 3.0 Template 2019