REVUE CONFÉRENCE -

DIPLOMATIE HUMANITAIRE : L’INDIVIDU ET LE SOUVERAIN.

MARIO BETTATI.

(Les limites du compromis.)

 

LA diplomatie humanitaire a pour objet la protection,par les États ou les organisations intergouvernementales, des individus ressortissants d’autres États. Elle vise la garantie de leur liberté par la défense des droits de l’homme ou le traitement de leurs souffrances par le déploiement de l’action humanitaire. Or le souverain territorial, en ce qu’il est légalement indépendant, s’accommode mal de toute forme d’interférence étrangère dans ses affaires intérieures. Selon le droit international, ses nationaux ne relèvent que de lui et nul ne saurait se substituer à son autorité sur eux. Toutefois, et bien que cette conviction soit encore largement répandue, la communauté internationale s’arroge progressivement la faculté de passer outre cet imperium.

 

 

Télecharger l'intégralité de ce texte en PDF

© Meet Gavern - Free Joomla! 3.0 Template 2020