ENCRER DANS LE RÉEL

 

Les gravures de Frans Lodewijk Pannekoek.

 

LE GRAND HOMME À CRINIÈRE BLANCHE est arrivé d’Espagne avec sa petite mallette en bois brut. Il la pose sur la table, l’ouvre avec décontraction et dévoile une bonne centaine d’estampes. Frans Lodewijk Pannekoek est à la Fondation Custodia ce jour du printemps 2009 pour présenter ses nouvelles gravures.

Parmi elles se trouve le Paysage de la Sierra de Cadix (fig. 1), dont l’artiste étale sept ou huit tirages parmi lesquels j’en choisirai quatre pour la collection. C’est la vue d’une plaine écrasée pardes montagnes qui ferment l’horizon, un panorama proche du lieu où Pannekoek réside aujourd’hui. De cette eau-forte, le graveur a donné des tirages très divers : au fil des quatre états, il a ajouté des détails sur la plaque, en a éliminé certains, puisvarié les encres (brune, bleue, noire…) et les encrages. Il suggère ainsi tour à tour un paysage enneigé, un orage à l’horizon ou un éclairage automnal.

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés. Pas encore abonné(e) ?