REVUE CONFÉRENCE -

QUATRE POÈMES

 

Traduit de l'anglais par Aude Pivin.

 

Méditerranée

 

— quand elle disparut sur le chemin devant moi,
je m’appuyai contre un chêne tordu, tout ce que je vis fut
la lumière du soir où elle avait été :

 

une lumière de poussière et d’or où un instant avant
et trente-huit ans plus tôt,

 

ma mère bien en chair allait devant moi, chapeau de paille,
maillot de bain et chemise
flottante dans le vent,
tous les après-midi d’été, un sac en toile sur le dos,

 

elle marchait en sandales d’un pas ferme sur le chemin
de pierres
en remontant de la plage,

 

et moi derrière qui ruminais mes petites rébellions en
observant les chênes-lièges nains,
leur écorce couverte de galles à côté des gros chêne noués
par le vent

 

tandis que des javelots de lumière jaillissaient de la mer
et s’abattaient entre les troncs.
J’avais quelque chose à dire, à douze ans

 

une question à laquelle elle n’avait pas répondu,
et hier, en la voyant marcher avec une telle clarté devant
moi

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés. Pas encore abonné(e) ?
© Meet Gavern - Free Joomla! 3.0 Template 2019