Adriano Tilgher

Adriano Tilgher

Adriano Tilgher (1887-1941) a publié de nombreux ouvrages à partir de 1915, dont aucun n’a jamais été traduit; celui que Giuseppe Santonastaso appellera «le philosophe manichéen, à la vision apocalyptique de catastrophes imminentes», dont on comprend la proximité avec le «pessimisme concret» de Leopardi, fut aussi un analyste pénétrant de la crise si profondément vécue au début du siècle précédent, ce qui l’amènera à prendre ses distances avec l’idéalisme et le néo-historicisme dominants et le rend particulèrement proche de nous: La crisi mondiale e saggi critici di marxismo et socialismo (1921); Voci del tempo (1921); Relativisti contemporanei (1921). Le lecteur pourra trouver dans la préface de Stefano Biancu, outre une présentation générale de Tilgher et de son livre, un bref état des lieux de la recherche actuelle sur Leopardi. Stefano Biancu (né en 1978), entre autres études, a publié La poesia e le cose. Su Leopardi, Milan, 2006; «Leopardi und der italienische Weg in die Moderne», Ginestra. Periodikum der deutschen Leopardi-Gesellschaft, 18, 2008.